Devis travaux/rénovations
Un seul contact pour toutes
vos demandes de travaux, rénovations
Rapide, simple et gratuit
Bourse-aux-devis.com vous permet de comparer et choisir le devis qui vous convient directement en ligne.
  • jusqu'à 5 devis d'artisans de votre région
  • économisez jusqu'à 40% sur vos travaux
  • gratuit et sans engagement
Choisissez votre type de travaux
Vos coordonnées
Pour vous transmettre les devis
partenaires
temoignages

« Nous avons pu trouver un artisan de notre région, pour réaliser nos réparations.
Et sans dépasser notre budget ! »

rapide
RAPIDE

Une réponse immédiate
ou au plus tard dans les 24h

simple
SIMPLE

Une réponse immédiate
et adaptée à vos besoins

gratuit
GRATUIT

Comparez jusqu'à 10 simulations
gratuites et sans engagement.

Pourquoi comparer les artisans de votre région ?

La réalisation d’une réhabilitation ou d’une rénovation représente un coût et un investissement important,  nécessitant d’engager souvent de lourds travaux.
Les tarifs varient parfois énormément, en fonction de l’entreprise, la région, où on se trouve.
Il est donc parfois difficile de s’y retrouver, de faire confiance à un entrepreneur, voire d’obtenir un devis le plus adapté à ses besoins.
 
Pour y remédier, il est vivement conseillé de comparer plusieurs devis, ce qui n’est pas toujours facile aussi. C’est pour cela que nous vous proposons de simuler facilement et rapidement sur notre site, plusieurs devis d’artisans.
Le concept est simple, vous répondez en quelques minutes à des questions précises (toutes les informations fournies resteront confidentielles), de là nous analysons, trions et sélectionnons pour vous des devis qui nous semblent être les plus adaptés à vos besoins.
 
Il ne vous restera qu’à comparer toutes les offres de nos partenaires et choisir la meilleure, celle qui correspond à vos attentes et à votre budget. Tout cela gratuitement et sans aucune obligation vis à vis de l’artisan.
 

Avant de comparer :

 
Dans les domaines des travaux et de la rénovation, la demande est supérieure à l’offre, c’est pour cela que les entrepreneurs (les bons), souvent, choisissent les devis et chantiers qu’ils préfèrent réaliser.
C’est pour cela qu’il vous est conseillé avant toute demande de devis et de comparaison, de bien définir certains points :

  • Définir précisément les travaux que vous souhaitez réaliser. Plus vous serez précis plus vous aurez de devis et des devis précis.
    Pour cela renseignez-vous, auprès de professionnels, autour de votre entourage, via des livres spécialisés, et… internet. Cela montrera à l’entrepreneur que vous connaissez bien votre demande et donc lui facilitera son travail dans la rédaction d’une proposition commerciale. De plus il pourra même vous proposer d’autres solutions car il aura plus d’informations sur vos goûts, attentes et désirs.
  • Définir votre budget. En effet pour les devis, le concept est que plus votre budget sera défini, plus vous aurez de devis, et plus ils seront précis. Dans le cas contraire, demandez juste une estimation très grossière, pour éviter de faire travailler en amont  l’artisan professionnel pour rien.

 

Pourquoi rénover votre logement ?

Le 14 octobre 2014, l’assemblée nationale a adopté le projet de loi dit « Transition énergétique » qui augmente de manière importante, les aides financières pour les travaux d’économies d’énergies de rénovation d’habitation.
 
Retrouver les points clés de la loi pour la partie « Rénovation Economie d’énergie » sur http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-actions-cles.html
 
Trois raisons et objectifs à atteindre dans le lancement des travaux de rénovation de votre habitation :

– Economie d’énergie : faire baisser votre consommation d’énergie et donc, votre facture mensuelle d’énergie,

– Améliorer le confort d’habitation et votre confort de vie,

– Entretenir votre bien immobilier et ainsi contribuer à l’augmentation de sa valeur.
 
Pour pouvoir bénéficier des différentes aides, il est important de respecter les Labels et Normes obligatoires lors des travaux de rénovation énergétique – Label HPE rénovation, Label RGE.
 
Cette règlementation contribue à  améliorer la valeur de la performance énergétique, la « Classe DPE » Diagnostic de performance énergétique, obligatoire lors de la vente de logement.
 
Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique

source « renovation-info-service.gouv.fr »
 

Label & Certification obligatoires

 

Label HPE rénovation :

Le label « Haute performance énergétique rénovation » représente un ensemble de démarche à respecter, lors d’une opération de rénovation point de vue consommation énergétique du bâtiment. Il apporte ainsi une preuve justificative du niveau de consommation d’énergie du bâtiment rénové, et permet ainsi, de bénéficier de certaines aides comme l’éco-prêt à taux zéro ou l’éco-prêt de logement social.
 
Ce label comporte 2 niveaux de classification du bâtiment rénové :

– Niveau HPE « Haute performance énergétique » qui correspond à une consommation d’énergie primaire de 150kWh/m2 par an (fonction de la zone géographique),

– Niveau BBC « Bâtiment basse consommation énergétique rénovation, qui correspond à une consommation d’énergie de 80 kWh/m2 /an.

 

Certification RGE :

Depuis le 1er septembre, les particuliers souhaitant bénéficier des aides financières lors des travaux d’économie d’énergie, doivent faire obligatoirement appel à un professionnel ayant la certification RGE « Reconnu Garant de l’Environnement ».
 
C’est un signe de qualité du professionnel, mais aussi un gage de respect des coefficients thermiques spécifiés dans la loi énergétique.
 
L’appel à un professionnel labellisé RGE, vous permettra de bénéficier des aides de financement – éco-prêt à taux 0 dit éco-« PTZ ».
A compter du 1er septembre 2014, il est obligatoire pour bénéficier du Crédit d’Impôt Transition Energétique « CITE » ex Développement Durable – CIDD.

 
Il est important de vérifier auprès du professionnel qualifié RGE :

– que au moins une personne occupant le poste de responsable technique est formé et diplômé RGE,

– demander si le professionnel fait appel à de la sous-traitance. Auquel cas, les sous-traitants doivent être certifiés RGE,

– qu’il réalise au minimum 2 chantiers labellisés RGE, tous les 2 ans.

source « www.service-public.fr/professionnels-entreprises »
 
Ces labels HPE – RGE peuvent être délivrés que dans le cadre d’une certification, d’où l’importance de bien comparer et bien savoir lire les devis des différents professionnels.
 

Aides & Economies d’impôts :

Loi du 14 octobre 2014 « Nouveau Plan National de Transition Energétique »
 

Financement du projet :

 
L’éco-prêt à taux zéro : éco-prêt PTZ

– L’éco-prêt taux zéro permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro d’un montant maximal de 30000 euros pour réaliser des travaux dit d’éco-rénovation,

– Il est ouvert à tous les propriétaires qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le mettent en location.
 
Les travaux éligibles portent sur :

– Prestations réalisées par professionnel certifié RGE, fourniture et pose des matériaux et équipements,

– Simplification, maintenant, une seule catégorie de travaux « éco-energie »  ou

– Atteindre une performance énergétique globale minimale, valeur calculée par un bureau d’études thermiques.
 
Catégories de travaux :

– isolation de la toiture, isolation des murs extérieurs,
– remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieurs,
– installation ou remplacement de systèmes de chauffage (associé le cas échéant à des systèmes de ventilation performants) ou de production d’eau chaude sanitaire performants,
– installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable,
– installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
 

Aide Crédit d’impôts :

La loi « Transition Energétique » votée le 14 octobre 2014, intègre un volet crédit d’impôt – CITE Crédit d’Impôt Transition Energétique accessible à tous propriétaires occupants comme locataires.
 
Il permet de déduire de vos impôts  30% des dépenses d’équipement ou main d’oeuvre pour les travaux éligibles de rénovation énergétique.
 
Le montant des dépenses est toutefois plafonné à 8000 euros par personne, plus 400 euros par personne à charge dans le foyer.
 
Les dépenses d’équipements concernées par le CITE :

– isolation des parois opaques (murs)

– isolation des parois opaques (toitures)

– isolation des parois vitrées

– équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant  au bois ou autre biomasse

– équipements de production d’ECS fonctionnant  à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur

– chaudières à condensation ou à micro-cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne).

– isolation thermique des planchers bas

– volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur

– régulation et programmation du chauffage *

– calorifugeage

– raccordement à un réseau de chaleur

– réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE)

– borne de recharge de véhicule électrique.
 
* Selon les dispositions inscrites dans le projet de loi de finances 2015.
 

Aide exceptionnelle : (donc peut-être limitée dans le temps…)

 
Afin de soutenir le secteur du bâtiment, l’état propose, selon votre situation, 2 aides exceptionnelles :
 
aide financière – prime de 1350 euros pour une seule opération de travaux :

– isolation thermique de la totalité́ de la toiture,

– isolation thermique de la moitié au moins des murs donnant sur l’extérieur,

– isolation thermique de la moitié au moins des parois vitrées donnant sur l’extérieur,

– installation de chaudières à condensation, de chaudières à micro-cogénération gaz ou de pompes à chaleur autres que air/air,

– installation de chaudières ou d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses,

– installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
 
aide financière – prime de 3000 euros pour travaux de rénovation :

– améliorer la performance énergétique de votre logement d’au moins 25%. Un professionnel spécialiste effectuera pour vous le diagnostic de votre logement et son évaluation énergétique.
 
Attention, les travaux ne doivent pas avoir démarré avant le dépôt de votre dossier.
 
Les ménages non imposables sont en outre accompagnés par une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et le nouveau Chèque énergie.